Les ombres de la nuit

Auteur : Kresley Cole
Genre : Urban Fantasy, Romance
Tomes : 12
Éditeur : J’ai Lu

 

 

Les ombres de la nuit tome 1 morsure secrete 72078 250 400

Tome 1 : Morsure Secrète

 

Résumé :

Pendant cent cinquante ans, Lachlain le Lycae a été emprisonné dans les catacombes par des vampires. Jusqu'au jour où il hume le parfum de son âme-sœur. Mais pourquoi le destin s'acharne-t-il sur lui ? Pourquoi sa promise est-elle une buveuse de sang ? Pourtant, cette frêle créature qui se débat quand il l'approche est celle qu'il cherche depuis plus de mille ans. Elle lui appartient. Dès lors, il est prêt à tout pour faire d'elle sa reine. Quitte à la nourrir de son propre sang. Quitte à affronter une horde de vampires déchaînés...

 

Avis :

Voilà une histoire si mal amenée qu’elle en devient vraiment ennuyante. Tout se résume au style de l’auteur… si on peut appeler ça un style. La seule différence avec les romanciers de jeunesse est que Kresley Cole s’accorde à utiliser des mots que certains adolescents ne connaissent pas forcément. Ce n’est pas un texte mature auquel on fait face, surtout pas au niveau du déroulement de l’intrigue. Le public visé ne devrait donc pas être les jeunes femmes passé la vingtaine… De plus, la notion de suspense n’existe pas dans cette histoire : les questions se posent et les réponses arrivent immédiatement. Les attitudes de chacun des personnages apparaissant dans l’histoire détonnent avec le contexte ou l’intrigue. Même le combat avec Demestriu m’a laissé indifférente ; son attitude aurait pu être crédible après avoir passé plus de temps en sa compagnie mais non, nous autres lecteurs ne le côtoyons en tout et pour tout cinq petites minutes, le temps de lire les cinq pages où il apparaît.

Emmaline la vampire est d’une niaiserie improbable pour une dame de son âge, presque insipide comme la plupart des membres de sa famille valkyrie. Elle est fade, je ne vois pas d’autre mot, au lieu de nous paraître merveilleuse et fragile comme la voit Lachlain. Limite, elle paraît stupide, élevée comme un bébé au sein de sa famille alors que, rappelons-le, elle a tout de même soixante-dix ans la madame ! Le seul personnage crédible de l’histoire est Lachlain le Lycae : salopard, manipulateur, possessif, il joue très bien son rôle de loup pris dans les filets du destin et dévoué à son âme-sœur, malgré le fait qu’elle appartienne à une espèce ennemie. En comparaison, Emma reste qu’une petite idiote de girouette affreusement godiche.

Un livre que j’ai eu du mal à finir tant les absurdités s’enchaînaient… Dès le début, je sentais que quelque chose n’allait pas mais j’ai voulu lui donner sa chance ; cependant, ce livre n’a pas su me conquérir…

 

Ajouter un commentaire

Vous utilisez un logiciel de type AdBlock, qui bloque le service de captchas publicitaires utilisé sur ce site. Pour pouvoir envoyer votre message, désactivez Adblock.

×