Le fantôme aux chaussettes jaunes

 

R006 le fantome aux chaussettes jaunes 0x0

 

Auteur : Josh Lanyon

Genre : homoromance, action, mystère, historique

Éditeur français : MxM Bookmark

 

Résumé :

Son week-end romantique ruiné, le timide artiste Perry Foster, la vingtaine, réalise que les choses peuvent toujours s’aggraver lorsqu’il rentre de San Fransisco et trouve un cadavre dans sa baignoire. Un mort, avec une hideuse veste de sport – et des chaussettes assorties. L’homme lui est inconnu, mais ce n’est pas vraiment réconfortant ; comment un étrange cadavre peut-il se retrouver enfermé dans un appartement verrouillé, au domaine isolé d’Alton, dans la nature sauvage du "Royaume Nord-Est" du Vermont ? Perry dévale l’escalier et tombe sur le "grand, sombre et hostile" ex-soldat de la marine Nick Reno.

Reno n’a pas beaucoup de temps pour les drama queens mais, convaincu que la surexcitation de Perry est basée sur autre chose qu’une overdose de caféine, il accepte d’aller vérifier à l’étage. Quand il arrive, le corps a disparu. S’il y a bien une chose que Nick a appris dans sa vie, c’est de se mêler de ses affaires. Mais Perry Foster ne croit pas aux fantômes et refuse de laisser les morts tranquilles. Et Nick ne peut pas se forcer à s’en aller quand il devient clair que quelqu’un veut se débarrasser du beau jeune artiste... de manière permanente.

Avis :

Décidément, j’adore les intrigues de cet auteur. Ses péripéties sont intelligentes et très bien menées. Il nous apporte cette petite touche de réalisme historique qui nous fait nous demander si les évènements sont réels ou propres à l’univers du récit.

L’histoire prend le temps de se développer, principalement entre les personnages (je rappelle que dans son précédent roman que j’ai chroniqué ici, je trouvais dommage que les relations entre le personnage principal et les autres étaient trop peu ou même pas du tout développés. Dans ce roman-ci, on découvre peu à peu l’univers de la plupart des résidents du manoir, principalement entre nos deux héros et leur situation commune) mais également autour de l’intrigante apparition fantômatique de l’homme aux chaussettes jaunes. S’ensuit alors une chasse au trésor pour comprendre le pourquoi du comment de cette apparition. Pour les lecteurs attentifs de romans policiers, peut-être que la conclusion de ce roman ne sera pas autant surprenante que ça l’aurait dû mais cela reste un très bon roman à lire.

Pour finir, je dirais que la traduction de Myriam Abbas est tout à fait correcte, bien qu’un peu bancale de temps à autre, surtout lors des passages des dialogues mélangés au récit.

 

 

Ajouter un commentaire

Vous utilisez un logiciel de type AdBlock, qui bloque le service de captchas publicitaires utilisé sur ce site. Pour pouvoir envoyer votre message, désactivez Adblock.

×