La Saga des Métamorphes

 

Untitled 1

 

Auteur : M.D. Grimm

 

Genre : homoromance, urban fantasy

 

Éditeur : Dreamspinner Press

 

Tomes : 3/3

 

 

 

Résumé :

 

La saga des métamorphes, tome 1 : Psychisme Lunaire
L’officier secouriste animalier Derek Williams caressait l’idée de proposer à Brian O’Donogue de sortir avec lui depuis bientôt deux ans. Tout avait commencé lorsque le vétérinaire avait pris ses fonctions au Centre de Secours animalier. Pourquoi n’avait-il encore rien tenté ? C’est assez compliqué mais il existe surement un rapport avec le fait que Derek affectionne s’octroyer quelques balades occasionnelles … à quatre pattes au lieu de deux.
À peine remis d’une relation abusive et dissimulant des capacités surnaturelles, Brian tente sa chance et accepte la proposition de Derek. La relation qui s’ensuit est meilleure que tout ce qu’ils auraient pu espérer – jusqu’à ce qu’un loup métamorphe errant ne vienne attaquer Brian pendant qu’il fait un tour avec ses chiens. L’agression soudaine force Derek à se confronter à ses propres sentiments alors que le danger est loin d’être écarté. Dehors, le loup rôde sur leurs traces. Il les traque.

 

La saga des métamorphes, tome 2 : Au cœur du typhon
Ryan et Caleb sont devenus les meilleurs amis au monde alors que Caleb guidait et accompagnait Ryan sur les pas d’une existence humaine. Ryan est un métamorphe né taureau sous le nom de Typhon, et recueilli par la mère de Caleb afin de le protéger. Caleb ne tarde pas à se montrer protecteur lui aussi. Au fil du temps passé ensemble, la teneur des sentiments qui lient l’humain au métamorphe taurin évolue et l’intensité ne fait que s’approfondir.
Mais alors qu’ils décident enfin de donner une chance à leur relation de couple, Ryan est enlevé. Caleb est donc forcé de contacter l’Agence – une organisation qui veille sur les animorphes – s’il ne veut pas que leur nouvelle vie ne se termine avant même d’avoir pu réellement commencer.

 

La saga des métamorphes, tome 3 : Dévotion aveugle
Dans la ville d’Haven, Montana, les métamorphes et leurs alliés humains vivent en paix et en sécurité. Jusqu’à présent. Car la tranquillité de la ville repose sur le secret de sa localisation et tout est sur le point d’être compromis.
Le couguar métamorphe Travis Kuger a vécu les dix dernières années de sa vie à osciller entre un furieux désir de vengeance et l’espoir d’enfin pouvoir oublier son tragique passé. Depuis que les Chevaliers, l’organisation anti-métamorphes, lui ont volé la vue et massacré sa famille, Haven – et le shérif Jack Ulger – ont été le refuge de Travis.
Travis et Jack savent tous deux que leur relation pourrait aller bien au-delà de l’amitié, mais Jack fait partie de la meute de loups qui gouvernent la ville. S’il prend pour compagnon un métamorphe qui n’est pas un loup, il sera définitivement banni. Mais lorsqu’un membre des Chevaliers infiltre Haven, l’amour devient le dernier de leurs problèmes.

 

 

 

Critique :

 

Si, dans l'ensemble, le style de l'auteur, le thème et l'intrigue sont intéressants, le récit en lui-même de ces très courts volumes est totalement insipide, de même que le développement de l'histoire.

Les trois romans (ou que j'appellerai plutôt « novellas » dans ce cas-ci tellement ils sont courts) suivent le chemin suivant : nous retrouvons deux hommes qui s'aiment depuis longtemps mais qui ne se le sont jamais avoué jusqu'au début du récit, puis c'est immédiatement l'amour fou, peu importe si seulement quelques heures se sont passées entre-temps ; survient ensuite un problème dans le fond typique mais accrocheur, cependant, la mise en forme de ce problème et sa résolution immédiate quelques courtes pages plus loin laisse le lecteur dans l'indifférence totale. Même l'élément de fin du dernier volume qui nous laisse espérer une suite avec plus d'actions est complètement passé sous la trappe.

En gros, pas de suspense, pas de jeu de séduction, un amour fou tombé du ciel, une histoire qui se développe en deux-trois jours, de fausses mises en scène d'actions trop rapides pour nous laisser le temps de les apprécier, des fins faciles et des personnages secondaires très peu développés alors que je trouve, personnellement, qu'ils auraient eu leur place dans cet univers d'animorphes protégés par des humains aux dons extraordinaires...

 

 

 

 

 

Ajouter un commentaire

Vous utilisez un logiciel de type AdBlock, qui bloque le service de captchas publicitaires utilisé sur ce site. Pour pouvoir envoyer votre message, désactivez Adblock.

×