Pour une branche de gui

Auteur : Eli Easton

 

Genre : Homoromance

 

Éditeur : MxM Bookmark

 

 

10409098 876140019092795 1802980928510851682 n

 

 

Résumé :

 

Mick Colman, joueur de football et coureur de jupons, et Fielding Monroe, étudiant surdoué en physique, mais étranger aux plus simples concepts de la vie en société, sont deux colocataires inhabituels – et pourtant meilleurs amis.

Du moins, jusqu’à ce qu’une cheerleader dise à Mick qu’il est la personne qui embrasse le mieux sur le campus. Fielding, qui n’a jamais embrassé qui que ce soit, décide que Mick doit lui apprendre – après tout, la fête de Noël du département de physique et son gui fatidique s’approchent. Et, le problème avec Fielding, c’est qu’une fois qu’il a une idée en tête, il est difficile de la lui enlever.
Mick, lui, sait très bien que ce baiser est une très mauvaise idée. S’il accepte, ce sera un miracle que tout ça ne se transforme pas en désastre. Enfin, après tout, si ça tourne mal, ils pourront toujours dire que c’est de la faute au gui...

 

 

Avis :

 

Une sortie de Noël pour mon éditeur fétiche de cette année. Une nouvelle séparée en plusieurs chapitres suivant le point de vue de Mick, un Don Juan qui semble particulièrement aimer prendre soin de son colocataire. Fielding n'est pas un garçon comme les autres : il ne connaît rien de la vie à part ses études. C'est un génie avec une capacité de concentration sur un élément d'une puissance épatante, de fait, il a passé sa courte vie entre les études et son clavier. Un vrai geek. Pourtant, aux côtés de Mick, il va apprendre beaucoup de chose, notamment la course à pied, jouer dans la neige ou avec des cailloux... cela semble minime à nos yeux mais pour Fielding, c'est une véritable découverte et, naturellement curieux, un véritable plaisir pour lui... ainsi que pour nous. Je le trouve vraiment adorable, sa façon de penser, sa façon d'agir, ses réponses qui peuvent nous sembler décalées alors que c'est juste que son cerveau ne fonctionne pas avec le même mode d'emploi que le nôtre... Bref ! Petit coup de cœur pour Fielding, vraiment ! De plus, il est évidemment l'élément perturbateur de cette nouvelle, ou plus précisément son incompétence sociale : pour lui, tout n'est que théorie et pratique, de ce fait, il ne comprend pas où est le problème à demander à son meilleur ami de lui servir d'entraîneur pour embrasser. Cependant, pour Mick, c'est la limite qu'il ne peut dépasser... jusqu'à ce que ses sentiments confus lui font perdre les pédales.

 

J'ai trouvé ça particulièrement intéressant de suivre l'histoire à travers les yeux de Mick, de comprendre l'évolution de ses sentiments, sa propre incompréhension face à son malaise et, plus tard, son désir, les questions qu'il se pose et son attitude face à l'insistance de son meilleur ami... En somme, ce fut une agréable petite romance avec, en prime, un chapitre épilogue racontant l'après de cette histoire.

 

Ajouter un commentaire

Vous utilisez un logiciel de type AdBlock, qui bloque le service de captchas publicitaires utilisé sur ce site. Pour pouvoir envoyer votre message, désactivez Adblock.