Un si joli mensonge

Auteur : Kei Kana

 

Éditeur : Taifu comics

 

Tome : Unique

 

Genre : Romance, yaoi

 

 

Un si joli mensonge manga volume 1 simple 75733 

 

 

Résumé :

 

Yukari Yoshito est ce que l’on pourrait appeler un génie de la toile ! Peintre en totale harmonie avec ses créations, Yukari est pourtant une personne qui ne trouve aucun plaisir dans la vie. Eprouvant un profond mal-être, il va voir sa vie changer le jour où il oublie son parapluie dans un train. Kurosu Keiichiro, qui étudie l’art dans la même école que Yukari, est un grand admirateur du travail de son camarade. Après avoir trouvé le parapluie et réalisé que celui-ci appartient à Yukari, il va lui rapporter… De ce simple évènement va alors naître une amitié qui permettra à Keiichiro de s’impliquer un peu plus dans la vie de l’artiste névrosé et de l’aider. Cependant, en en apprenant, chaque jour, un peu plus sur la vie de Yukari, Keiichiro va voir ses sentiments évoluer. Mais s’il ne s’agit plus d’admiration ou d’amitié, quelle décision prendre ?

 

 

Avis :

 

Si je devais résumer en une phrase mon impression de ce one-shot, je dirais qu'il s'agit d'une adorable petite romance qui prend le temps de se développer entre deux hommes. Kurosu étudie l'art et est subjugué par le talent de Yukari. Lorsque, par le plus grand des hasards, il se retrouve à dormir chez lui, c'est le début d'une relation d'abord amicale puis dévoilant de nouveaux sentiments entre les deux hommes. Bien que Yukari est l'archétype du peintre vivant dans son monde et à sa propre vitesse, cela n'en enlève aucun charme au personnage ni à l'histoire : Yukari est extravagant dans sa façon de vivre mais également très introverti côté relation sociale, alors sa nouvelle amitié avec Kurosu signifie énormément pour lui. Kurosu va peu à peu s'imposer dans le train de vie de Yukari auprès de qui il va devenir indispensable, voire même l'aider à surmonter ses propres démons et l'aimer pour ce qu'il est réellement.

 

Je ne me souviens plus avoir lu une autre œuvre de l'auteur mais je dois avouer que son style graphique me plaît énormément et colle bien à l'atmosphère de son histoire, me rappelant même l'ambiance qu'on y trouve dans une œuvre de Rihito Takarai. Pas de rose bonbon ou de « je t'aime » à tout va, une histoire qui pourrait facilement s'ancrer dans notre réalité.

 

Une histoire que je vous conseille vivement !

Ajouter un commentaire

Vous utilisez un logiciel de type AdBlock, qui bloque le service de captchas publicitaires utilisé sur ce site. Pour pouvoir envoyer votre message, désactivez Adblock.

×