Il marchait...

Lors de mon essai au DrafQuest, je me suis lancée sans but dans l'écriture de quelque chose pendant une dizaine de minutes. Voici donc ce qui en est sorti lors de ma première séance :

 

Il marchait...

 

 

Il marchait silencieusement entre les ruelles plongées dans l'obscurité. Ses pas résonnaient légèrement sur les murs en briques et les vitres sales. Un chat miaula à ses côtés mais il l'ignora. Tout comme il ignora le festin des cafards dans les poubelles.

Il marchait lourdement à travers la zone industrielle abandonnée pour la nuit. Ses pas, lourds, traînaient son corps fatigué. Il s'orienta à travers les dépôts, atteint enfin son but. L'eau, calme, noire, semblait cacher quelques mystères dans ses profondeurs. Une brise fraîche lui caressa le visage, puis il se délesta de son fardeau.

Il marchait d'un pas vif, peu assuré. Il ne cessait de regarder à gauche comme à droite. Il évitait la lumière comme on évite la peste, préférant les zones obscures où toute sorte de danger pouvait surgir. Un rat courut près de lui, le faisant sursauter. Il accéléra.

Il marchait lestement sur le plancher en bois. Il suait et respirait rapidement. Il souffla, se calma. Il se dirigea vers la cuisine où de la lumière sortait. Il poussa la porte, entra.

 

— Alors ? demanda l'homme qui était assis à table, prenant tranquillement un café dans son costard trois pièces.
— C'est fait, répondit-il d'une voix qui retenait quelques tremblements.

 

Ajouter un commentaire

Vous utilisez un logiciel de type AdBlock, qui bloque le service de captchas publicitaires utilisé sur ce site. Pour pouvoir envoyer votre message, désactivez Adblock.

×